Championnat de France FFSA des Circuits : Destination Magny-Cours

4 septembre 2018

Le championnat de France FFSA des Circuits fait sa rentrée cette semaine au Circuit de Nevers Magny-Cours. À l’occasion de sa quatrième manche, les plus belles compétitions hexagonales seront mises à l’honneur. Les spectateurs nivernais pourront vibrer au rythme du Championnat de France FFSA GT, du Championnat de France F4, de la Porsche Carrera Cup France, de la Peugeot 308 Racing Cup et de la Renault Clio Cup France.

 

Championnat de France FFSA GT 

La pause estivale touche à sa fin et le Championnat de France FFSA GT reprend ses droits sur le Circuit de Nevers Magny-Cours (7-9 septembre). Pour lancer la seconde moitié de saison, la barre des quarante voitures engagées sera à nouveau dépassée pour offrir au public bourguignon un spectacle qui s’annonce grandiose à tous les niveaux. Pour les principaux prétendants, ce sera l’occasion d’inscrire de gros points en vue du sprint final…

En effet, après s’être quittés à Dijon, teams et pilotes vont se retrouver à Magny-Cours, à nouveau dans un haut lieu du sport automobile français. Depuis sa création en 1959, le circuit nivernais s’est développé au fil des décennies jusqu’à accueillir le Grand Prix de France de Formule 1 entre 1991 et 2008. 

Côté Pro-Am, malgré leur solide début de saison, Robert Consani et Benjamin Lariche (Ginetta G55 / Speed Car) ont été plus discrets à Dijon. Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) ont sauté sur l’occasion pour revenir à seulement dix unités. Entamé dès Nogaro, le face-à-face entre ces deux équipages devrait tenir toutes ses promesses et le moindre faux pas pourrait coûter cher dans la course au titre !

Côté Am : vingt équipages seront présents à Magny-Cours. Et tout comme chez les Pro-Am, la course au titre est toujours aussi indécise ! À Dijon, Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Events) ont encore montré leurs capacités à rebondir en reprenant les commandes du championnat à Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car), vingt-quatre heures seulement après les avoir perdues ! Si les premiers désirent retrouver la plus haute marche du podium, leur plus proche rival souhaitera mettre un terme à sa « malédiction » le voyant remporter une course et abandonner l’autre sur chaque meeting depuis le début de saison. 

 

Championnat de France F4 

Les pilotes du Championnat de France F4 abordent la dernière partie de la saison. Depuis le début de l'année, pas moins de sept pilotes différents ont eu l'honneur d'escalader la première marche du podium. C'est dire si le niveau du cru 2018 est excellent et les écarts serrés entre les nombreux espoirs du sport automobile engagés dans cette compétition qui offre une qualité de formation unique au monde.

Après les quatre premières épreuves disputées à Nogaro, Pau-Ville, Spa-Francorchamps et Dijon, le Brésilien Caio Collet possèdent pour le moment un petit avantage au classement provisoire de ce championnat très international, mais tout peut vite changer en F4. Redoublant dans la discipline, le Belge Ugo De Wilde est très déterminé à refaire son retard. Son compatriote Ulysse De Pauw et le Français Adam Eteki sont également très proches en termes de points. Quant au Français Pierre-Louis Chovet et au Monégasque Arthur Leclerc, le frère du pilote F1 Charles Leclerc, ils n'ont pas perdu l'espoir de monter sur le podium final de passionnant Championnat de France F4. Solide et brillant leader du Championnat Junior, Théo Pourchaire a maintes fois prouvé son potentiel élevé et reste un candidat régulier à la victoire au scratch.

La prochaine épreuve du Championnat de France FFSA des Circuits devrait donc donner une nouvelle tendance avant les deux derniers meetings 2018. Tout le staff de la FFSA Academy a mis à profit la période estivale pour peaufiner la préparation des monoplaces Mygale F4 FIA.

 

Renault Clio Cup France 

Trente-cinq pilotes de la Coupe de France Renault Clio Cup seront présents ce weekend sur le tracé nivernais. Vainqueurs de six des huit premières courses, Benoît Castagné (Raiwoit Racing) et Nicolas Milan (Milan Compétition) se rendent coup pour coup et le face-à-face devrait logiquement se poursuivre en Bourgogne. Le moindre faux pas pourrait coûter cher !

Plusieurs pilotes visent une première victoire pour rester des prétendants au titre : Dorian Guldenfels (GPA Racing), Thibaut Bossy (TB2S) et Yoann Baziret (Setup Racing). David Pouget (GPA Racing) et Pierre-Étienne Chaumat (TB2S) redoubleront d’ambitions pour remonter sur la plus haute marche du podium.

Leader chez les Juniors, Anthony Jurado (Setup Racing) tentera de distancer Corentin Tierce (Tierce Racing), auteur d’un carton plein à Dijon, tout en gardant un œil sur Adeline Prudent (Prudent Compétition) et Pierre Tierce (Tierce Racing). 

Marc De Fulgencio (Team VRT) aura pour seul objectif de signer de nouveaux succès dans la catégorie. Il pourra d’ailleurs compter sur le renfort de son compatriote Luis Gonzalez Martinez (Team VRT). 

Du côté des Gentlemen, David Pajot (Vic’Team) tentera de conserver les rênes du classement, mais Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) n’a toutefois pas dit son dernier mot, tout comme Emmanuel Raffin (Autosport GP) ou Mickaël Carrée (T2CM) !

Parmi les outsiders, Julien Baziret (Setup Racing), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) et Jérémy Curty (TB2S) essayeront de perturber l’ordre établi pour gagner des places au classement. Absents des rendez-vous précédents, les pilotes Autosport GP Julien Neveu et Samuel Raffin mais aussi le belge Kristoff Cox voudront reprendre en beauté. Antoine Prétin (GPA Racing) quant à lui souhaite passer la vitesse supérieure en se rapprochant du podium après ses débuts remarqués à Dijon.

Guillaume Savoldelli (TB2S), Vincent Brunerie (Milan Compétition), Kevin Jimenez (GPA Racing) s’apprêtent à jouer leur va-tout, tandis que Lionel Viguier (TB2S), Jérôme Da Ros (Tierce Racing), Éric Rollery (Team Rollery) ou Emmanuel Alliot (Emma Compétition) n’ont plus rien à perdre dans un peloton qui s’annonce extrêmement disputé. 

En Clio Cup France, les relations père-fils sont souvent à l’honneur ! Outre Edwin Traynard et son père Franck chez Autosport GP, les jumeaux Pierre et Corentin Tierce retrouveront Thierry – leur père, tandis que Franck Jurado (Milan Compétition) a décidé de se frotter à son fils Anthony ! 

 

Peugeot 308 Racing Cup 

Actuel leader du championnat avec 42 points d’avance, Teddy Clairet est assurément l’homme à battre, avec 4 victoires sur 6 courses. Seul Julien Briché réussi à le détrôner à deux reprises.

Le tracé de Magny-Cours réputé rapide et technique, permettra à la 308 Racing Cup de mettre en avant ses performances de grande sportive. Disponible désormais à la vente avec une nouvelle face avant, la lionne des circuits continue son programme de développement.

Rappelons que sa grande sœur, la « 308 TCR » brille déjà sur les pistes internationales avec un titre de Championne d’Europe de TCR en 2017, une victoire en Championnat du Monde FIA WTCR aux mains d’Aurélien Comte & une victoire en TCR Europe avec Julien Briché.

Leader actuel du championnat 308 Racing Cup, Teddy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport #20) domine également la catégorie « junior » (-25 ans). Le champion en titre, Julien Briché (JSB Compétition #4), maintient, quant à lui, sa 2ème place au Championnat 2018, malgré un début de saison difficile. 

A noter également chez les juniors, les performances de Florian Briché (JSB Compétition #24) qui termine aux pieds du podium à Dijon et de Stéphane Ventaja, qui est le gentleman le plus redouté cette année en s’imposant déjà par 2 fois. 

 

Porsche Carrera Cup France 

Pour la rentrée de la Porsche Carrera Cup France, le Français Julien Andlauer aborde ce rendez-vous en tête du championnat devant l’Italien Alessio Rovera et le Turc Ayhancan Güven. 

Dix-sept Porsche 911 GT3 Cup seront sur les grilles de départ. En têtes d’affiche, Julien Andlauer (Martinet by Alméras), Alessio Rovera (Tsunami RT) et Ayhancan Güven (Attempto Racing) tenteront de prendre le large sur cette seconde moitié de saison. Les trois pilotes ne sont séparés que de quatorze points. 

Avec eux, Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) reste un sérieux candidat après sa victoire à Spa-Francorchamps, même si un résultat nul à Dijon-Prenois l’a fait tomber au classement. 

Présents à plusieurs reprises dans le top 5, Jean-Baptiste Simmenauer (Team 85 Bourgoin Racing) et les rookies Hugo Chevalier (Martinet by Alméras) et Jérémy Sarhy (Sébastien Loeb Racing) commencent à avoir des rêves de podium final. 

Dans le Championnat B, une véritable course-poursuite s’est engagée entre Sébastien Dumez (Team 85 Bourgoin Racing), Nicolas Misslin (Pierre Martinet by Alméras) et David Hallyday (RMS), tous vainqueurs d’un moins une course depuis le début de l’année. Aux points, Sébastien Dumez possède l’avantage, mais la saison est encore longue et cette catégorie comporte un décompte des deux plus mauvais résultats en fin d’année. 

Chez les Rookies, l’Espoir Porsche Carrera Cup France Hugo Chevalier est en tête du classement. Mais tous ses concurrents, Jérémy Sarhy, Victor Blugeon (Pierre Martinet by Alméras) et Alex Marchois (FAL Racing) ont signé leurs meilleurs résultats lors de la précédente manche à Dijon-Prenois et sont en pleine progression.

Nogaro

30 mars - 2 avril 2018

Pau

11 - 13 mai 2018

Dijon

13 - 15 juillet 2018

Magny-Cours

7 - 9 septembre 2018

Barcelone

28 - 30 septembre 2018

Paul Ricard

13 - 14 octobre 2018