Double pole pour Saintéloc à Magny-Cours

8 septembre 2018

Les Audi R8 LMS ont dominé l’exercice des qualifications pour la rentrée du Championnat de France FFSA GT ! Cet après-midi à 15h15, Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) s’élancera devant Sylvain Noël (Porsche Cayman / Racing Technology) et Pierre Sancinena (Alpine A110 GT4 / CMR). Dimanche, son équipier Lonni Martins (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) partira en pole position pour la première fois de sa carrière. 

Vendredi, les quarante équipages du Championnat de France FFSA GT se retrouvent en piste à l’occasion de deux séances d’essais libres d’une heure sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. 

Dès le premier quart d’heure d’action du week-end, Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) s’empare des commandes en 1’47’’447. Le Français signe alors le temps de référence de la journée devant Ricardo van der Ende (BMW M4 / L’Espace Bienvenue), l’homme le plus rapide de l’après-midi en 1’47’’543, et Mike Parisy (Porsche Cayman / CD Sport), deuxième de la session matinale. 

Chez les Am, Clément Dub (Porsche Cayman / COOL Racing) envoie un signal fort à ses adversaires. Déjà le plus véloce du matin en 1’48’’898, il abaisse ensuite sa marque en 1’48’’532 pour devancer Olivier Pernaut (Audi R8 LMS / ORHES Racing) et Laurent Fresnais (BMW Ekris M4 / BMW Team France), ses deux concurrents les plus proches en cette rentrée.

 

Q1 – Michal donne de la voix ! 

Samedi, le mercure monte progressivement au cours de la séance réservée aux pilotes n° 1. 

Dès les premières minutes, Robert Consani (Ginetta G55 / Speed Car) boucle le premier tour lancé en 1’48’’354, mais le leader du Championnat de France FFSA GT est immédiatement battu par Laurent Hurgon puis Sylvain Noël. Ce dernier améliore rapidement, mais Fabien Michal fait encore mieux en se portant au sommet de la feuille des temps en 1’47’’279, toujours devant Sylvain Noël et Laurent Hurgon.

Le classement évolue peu par la suite. Derrière, Pierre Sancinéna (Alpine A110 / CMR) est en embuscade au quatrième rang tandis que Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Racing) se hisse dans le quinté de tête et ravit les commandes de meilleur Am à Michael Petit (BMW M4 / 3Y Technology). Dans la foulée, le drapeau rouge est brandi après la sortie de piste d’Éric Debard (BMW M4 / L’Espace Bienvenue) dans la ligne droite des stands.

S’il reste deux minutes au chronomètre, la séance est définitivement interrompue. Le top dix est alors complété par Olivier Jouffret (Porsche Cayman / Vic’Team), Christophe Hamon (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing), Robert Consani, Michael Petit et Douglas Lundberg (Ginetta G55 /Speed Car) dans cet ordre. 

 

Q2 – Première pour Martins 

Dans la seconde session, Jimmy Antunes (Porsche Cayman / Racing Technology) est le premier à se porter aux avant-postes en 1’48’’386 devant Pierre-Alexandre Jean et Rémy Deguffroy (Porsche Cayman / CD Sport). 

Les temps descendent rapidement sous l’impulsion de Mike Parisy et de Grégory Guilvert, premier à franchir sous la barre de la minute quarante-huit. Julien Piguet (BMW M4 / BMW Team France) lui ravit éphémèrement les commandes, mais celui qui s’était offert le doublé l’an passé à Magny-Cours perdait son chrono pour non-respect des limites de la piste. 

Avant la mi-séance, Lonni Martins déloge son équipier de la tête grâce à un tour en 1’47’’269. Derrière les deux Audi R8 LMS du Saintéloc Racing, on retrouve Pierre-Alexandre Jean, mais ce dernier glisse au cinquième rang après les améliorations de Soheil Ayari et de Julien Piguet dans les dernières minutes. 

Au terme des vingt minutes de séance, le top dix est complété par Jim Pla (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) devançant le meilleur Am, Olivier Pernaut (Audi R8 LMS / ORHES Racing), ainsi que Steven Palette (Porsche Cayman / IMSA Performance), Éric Trémoulet (Porsche Cayman / Vic’Team) et Mike Parisy. 

 

Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) - « Depuis le début de l’année, nous savons que la voiture est rapide en qualifications et nous avons toujours été dans les cinq premiers. Sur ce circuit, j’ai pu enchaîner trois à quatre tours tout en améliorant de manière constante. Notre travail sur les réglages nous a aussi permis de gommer certains problèmes pour mieux dompter l’Audi, mais nous devons encore voir si la dégradation des pneumatiques en course sera moindre que sur les rendez-vous précédents. »

Lonni Martins (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) - « Cette première pole en GT4 est une grande satisfaction. Je suis très fier de voir mon travail porter ses fruits avec cette voiture qui s’est avérée un peu complexe à régler de par son poids et les différentes restrictions jusqu’ici. Nous avons trouvé un équilibre plutôt sain entre un comportement assez agressif et un pilotage confortable. À nous de faire encore mieux pour rester devant en course ! »

Nogaro

30 mars - 2 avril 2018

Pau

11 - 13 mai 2018

Dijon

13 - 15 juillet 2018

Magny-Cours

7 - 9 septembre 2018

Barcelone

28 - 30 septembre 2018

Paul Ricard

13 - 14 octobre 2018