Alpine et Aston Martin en pole pour la Super Finale du Circuit Paul Ricard !

13 octobre 2018

Pierre Sancinéna (Alpine A110 / CMR) et Matthew George (Aston Martin Vantage / Generation AMR Super Racing) ont obtenu les deux dernières pole positions de la saison en Championnat de France FFSA GT. Cet après-midi, le Français s’élancera devant les Porsche Cayman de Sylvain Noël (Racing Technology) et Olivier Jouffret (Vic’Team) tandis que le Britannique mènera le peloton au départ de la course 2 dimanche.

 

Vendredi, deux séances d’essais libres étaient au programme. Dans des conditions idéales, Matthew George prenait l’initiative en 2’16’’552 devant les Porsche Cayman de Mike Parisy (CD Sport) et Jimmy Antunes (Racing Technology). Les prétendants au titre Robert Consani / Benjamin Lariche (Ginetta G55 / Speed Car) étaient pour leur part victimes d’une casse moteur qui les contraindra à s’élancer du fond de la grille des deux courses du week-end.

 

L’après-midi, Steven Palette (Porsche Cayman / IMSA Performance) était le seul à battre la référence matinale en 2’16’’376. Derrière lui, on retrouvait Ricardo van der Ende (BMW M4 / L’Espace Bienvenue) et Lonni Martins (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing). Un peu plus loin, Olivier Gomez (Maserati GranTurismo / GP 34 by Gemo Motorsport) signait le meilleur temps de la catégorie Am en 2’17’’599 aux dépens de Clément Dub (Porsche Cayman / Cool Racing), l’homme le plus rapide de la matinée.

 

Q1 – Sancinéna et Alpine frappent fort

 

Samedi matin, les pilotes s’attaquent à la première séance de qualifications dès 9h00. Sur le long tracé technique du Circuit Paul Ricard, la première salve de tours lancés tourne à l’avantage de Douglas Lundberg (Ginetta G55 / Speed Car) en 2’16’’506, mais le Suédois est délogé par Olivier Jouffret dans les dix premières minutes.

 

Douglas Lundberg reprend vite les commandes, mais Sylvain Noël réplique immédiatement en 2’15’’998. À huit minutes du drapeau à damier, Pierre Sancinéna (Alpine A110 / CMR) frappe fort avec un effort en 2’15’’049, neuf dixièmes de secondes plus rapide que le Nantais ! Dès lors, les positions aux avant-postes n’évoluent guère. Derrière Pierre Sancinéna, Sylvain Noël et Olivier Jouffret, le top cinq est complété par Douglas Lundberg et Laurent Hurgon (BMW M4 / BMW Team France).

 

Olivier Gomez place le premier équipage de la catégorie Am au sixième rang, devant Christophe Lapierre (Porsche Cayman / CD Sport) et le leader du Championnat de France FFSA GT Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing). Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Events) et Olivier Pernaut (Audi R8 LMS / Orhès Racing) bouclent les dix premiers. Leader du Championnat Am, Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car) prend la treizième place.

 

Q2 – Aston Martin : les Anglais débarquent !

 

Dans la seconde session, Christopher Cappello (Ginetta G55 / CMR) est le premier à se porter en tête devant Julien Piguet (BMW M4 / BMW Team France). Déterminés à préserver leurs chances de titre jusqu’au bout, Jim Pla (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) et Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 / CMR) s’échangent ensuite le meilleur temps, mais les deux hommes sont finalement devancés par Matthew George en 2’14’’551.

 

Malgré leurs tentatives, Jim Pla et Pierre-Alexandre Jean ne parviennent pas à reprendre l’ascendant sur le Britannique, qui s’offre même le luxe d’enfoncer le clou en 2’14’’341 sous le drapeau à damier. Derrière le trio de tête, Soheil Ayari (Alpine A110 / CMR) prend la quatrième place devant Steven Palette et Grégory Guilvert (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing). Éric Trémoulet (Porsche Cayman / Vic’Team), Yann Ehrlacher (Mercedes AMG / M Racing – YMR), Jimmy Antunes et Thomas Drouet (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) complètent le top dix.

 

Douzième du classement, Christopher Cappello signe le temps de référence dans la catégorie Am, où il précède Clément Dub, Laurent Fresnais (BMW M4 / BMW Team France), Arnaud Gomez et Rodolphe Wallgren dans cet ordre.

 

Ce samedi, la première course du week-end débutera à 13h05. Le départ de la deuxième course sera donné dimanche à 13h10.

 

Pierre Sancinéna (Alpine A110 / CMR) : « C’était un tour presque parfait. Parfois, on ne s’explique pas trop quand tout se passe bien et que l’on atteint l’harmonie avec la voiture, le circuit et les conditions de piste ! Il y a encore des choses à peaufiner, mais nous avons travaillé pour avoir une voiture constante et performante en course. Les conditions seront plus chaudes cet après-midi et la gestion de la dégradation des pneumatiques pourrait être la clé. »

 

Olivier Gomez (Maserati GranTurismo / GP 34 by Gemo Motorsport) : « C’était une séance assez animée, j’ai même dû passer Signes en freinant à la corde ! Malgré ces quelques dixièmes perdus, je suis content. La voiture est constante et il y a peut-être moyen d’accrocher le top cinq au scratch aujourd’hui. Avec mon frère, nous sommes venus dans l’optique de terminer sur le podium final de la catégorie Am et d’essayer de remporter le titre chez les équipes. Nous allons donc nous battre jusqu’au bout ! »

 

Matthew George (Aston Martin Vantage / Generation AMR Super Racing) : « Avec quarante-sept voitures sur la grille, il est presque impossible de trouver assez d’espace pour réaliser le tour parfait ! D’ailleurs, mon meilleur tour n’était pas le plus rapide, mais cela a suffi comme l’ensemble du peloton était confronté au même problème. La Vantage est d’ordinaire plus performante en course qu’en qualifications, assez économe sur les pneus et les freins et ce circuit lui convient. Tout cela me rend confiant avant le départ ! »

 

Christopher Cappello (Ginetta G55 / CMR) : « C’est un bon résultat malgré des tours difficilement clairs. Il fallait gérer les aléas du trafic et je pense que je m’en suis bien sorti. Je commence à prendre goût à ces poles successives ! La voiture et l’équipe ont été au top, mais le plus dur reste à faire. Le départ va redistribuer les cartes et nous devons trouver la meilleure stratégie à appliquer avec mon équipier Georges Cabanne. »

 

 

 

Nogaro

30 mars - 2 avril 2018

Pau

11 - 13 mai 2018

Dijon

13 - 15 juillet 2018

Magny-Cours

7 - 9 septembre 2018

Barcelone

28 - 30 septembre 2018

Paul Ricard

13 - 14 octobre 2018