Skip to Main Content

Alpine veut teinter le Championnat de France FFSA GT de bleu

16 Août 2020

Apparue au milieu de la saison 2018, l’Alpine A110 GT4 a été l’une des grandes animatrices du Championnat de France FFSA GT en 2019, Stéphane Lémeret et Pierre-Alexandre Jean terminant vice-champions en Pro-Am.

En 2020 aussi on pourra à coup sûr compter sur l’unique marque française présente en GT4 pour animer les débats : pas moins de sept A110 GT4 sont en effet annoncées pour le coup d’envoi de la saison, du 21 au 23 août sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro. 

En plus de son engagement avec deux Toyota, CMR poursuivra sa collaboration avec Alpine en alignant deux des bolides développés par Signatech. Si un équipage doit encore être confirmé, l’arrivée de Christopher Campbell (vainqueur à Magny-Cours l’an dernier) et Nicolas Prost ne laisse planer aucun doute quant aux ambitions des hommes de Charly Bourachot en Pro-Am. 

Outre CMR, Alpine pourra compter sur Mirage Racing et Bodemer Auto pour imposer le célèbre A fléché. Ayant effectué leurs débuts en FFSA GT en 2019, ces deux équipes veulent capitaliser sur leur expérience. 

Après avoir goûté à la victoire lors de la finale de la saison sur le Circuit Paul Ricard, le Mirage Racing engagera cette fois trois A110 GT4 en Pro-Am. « Nous avons certaines ambitions », avouent Guillaume Bruot et Frédéric de Brabant, les patrons de la structure toulousaine. « Mais nous savons aussi que le plateau sera très relevé ! Nous sommes heureux d’engager trois voitures avec des équipages qui s’annoncent performants. Clairement, nous voulons prouver que nos résultats de l’an dernier (une victoire et trois autres podiums, NDLR) ne devaient rien au hasard. Mais il nous faudra aussi être constants cette année. »

Du côté des pilotes, on saluera le retour de deux duos bien connus en FFSA GT. Comme en 2014 et en 2015, Morgan Moullin-Traffort et Philippe Giauque seront de nouveau associés alors que Romain Ianetta et Éric Clément se retrouveront après avoir découvert le GT4 français ensemble en 2017. Enfin, le Mirage Racing complète un effectif qui pourrait faire mal en Pro-Am avec Vincent Beltoise (qui avait offert sa première victoire à l’équipe l’an dernier) et Rodolphe Wallgren (le champion 2018 de la Am Cup). 

Chez Bodemer Auto, on mise sur la continuité. Ainsi, Alain Ferté et Grégoire Demoustier – vainqueurs à Lédenon en 2019 – feront encore cause commune sur la #35 alors que Jean-Charles Rédélé, le fils du créateur de la marque Alpine, sera cette fois associé à Laurent Coubard pour viser les honneurs dans la Am Cup.

 « Nous avons de beaux équipages, bien équilibrés », estime Georges Kaczka, le Team Manager de Bodemer Auto. « J’ai totale confiance en nos pilotes, mais aussi dans mon équipe. Les ingénieurs et les mécanos avec qui nous travaillons sont parmi les meilleurs et ils ont fait un travail formidable pour préparer les voitures. Plus encore après cette longue pause forcée, nous sommes très heureux de pouvoir prendre part à un championnat qui propose une si belle grille de départ. Le niveau va être relevé, mais ça ne fait que renforcer notre motivation de nous battre devant. »