Skip to Main Content

Ginetta, l’éternel outsider

17 Août 2020

Depuis les débuts de la catégorie GT4 en Championnat de France FFSA GT en 2017, la marque Ginetta a toujours été l’une des animatrices majeures de la compétition hexagonale. En 2020, il faudra de nouveau compter sur ce petit constructeur britannique bien décidé à faire trembler les géants du Grand Tourisme.

Lauréats à trois reprises en Pro-Am lors des saisons 2017 et 2018, Benjamin Lariche et Robert Consani ont gardé de bons souvenirs de la Ginetta G55 GT4. La preuve ? Après une saison en Alpine A110 GT4 l’an dernier, l’indissociable duo de l’équipe Speed Car défendra de nouveau les intérêts de la marque dirigée par Lawrence Tomlinson. 

« On pourrait avoir l’impression que l’on veut faire du neuf avec du vieux », s’amuse Robert Consani. « Mais la Ginetta nous a laissé de très bons souvenirs. Avec mon équipier Benjamin Lariche et toute l’équipe Speed Car, nous entamerons notre quatrième saison ensemble et… nous voulons faire mieux que ce titre de vice-champion Pro-Am décroché en 2017. Plus légère que ses concurrentes, la Ginetta est toujours très performante et nous en connaissons bien les réglages. Nous sommes prêts… et très motivés ! »

Il n’y a pas que la paire Consani-Lariche qui a su faire triompher la Ginetta G55 GT4. On se souviendra que Stéphane Tribaudini avait décroché le titre Am en 2017 avant de voir Rodolphe Wallgren lui succéder au palmarès l’année suivante avec la même monture. Et l’an dernier encore, Pascal Huteau et Valentin Simonet – vice-champions de la Am Cup – ont confirmé avec l’équipe K-Worx que la petite GT anglaise reste redoutable. 

« La Ginetta est une voiture économique, fiable, légère et performante », confirme Guillaume Maio, le patron-pilote de GM Sport. « Son côté accessible la rend idéale pour des pilotes amateurs. Avec mon équipier Alexandre Ducos, nous espérons pouvoir jouer un rôle en vue dans la Am Cup. Nous avons tous les deux pas mal d’expérience et nous pourrons compter sur notre équipe, qui est à la fois jeune, professionnelle, dynamique et conviviale. Le Championnat de France FFSA GT brille par son organisation et sa bonne ambiance. Nous nous réjouissons donc de pouvoir rouler sur les plus beaux circuits français. Pour l’instant, nous nous concentrons sur Nogaro, mais l’objectif est bien d’engager la voiture sur les cinq épreuves de la saison. »

Même si Pierre-André Nicolas et le Néerlandais Ruben Del Sarte (ABM Grand Prix) rejoindront Benjamin Lariche et Robert Consani en Pro-Am, c’est bien en Am Cup que la G55 GT4 sera la mieux représentée.

En plus de la paire Maio-Ducos déjà évoquée, il faudra en effet surveiller les équipages Thomas Hodier-Dmitry Gvazava (Speed Car), Pierre-Laurent Figuiére-Stephan Guerin (Arkadia Racing) et Sylvain Caroff-Erwan Bastard. Sachant que ce dernier duo avait impressionné par sa progression l’an dernier et qu’il sera de nouveau intégré à la formation ANS Motorsport de Nicolas Schatz (lui-même vainqueur avec la G55 GT4 à Dijon en 2018), on se dit que les Ginetta n’ont pas fini leur moisson de succès en Championnat de France FFSA GT !